Les champignons endophytes de l’olivier (Olea europaea cv. europea)du Nord algérien et criblage de leurs activités antagonistescontre le Verticillium dahliae

 5.00

Les champignons endophytes de l’olivier (Olea europaea cv. europea)du Nord algérien et criblage de leurs activités antagonistescontre le Verticillium dahliae

Description

Résumé: L’objectif de ce travail était d’isoler à partir de la rhizosphère de l’olivier dans deuxrégions du nord de l’Algérie (Bouira et Boumerdes), des espèces de Trichoderma possédant despropriétés antagonistes envers les isolats de V. dahliae. Au total, 9 isolats présentant lescaractéristiques macroscopiques et microscopiques du genre Trichoderma ont été purifiés etidentifiés. Ces isolats ont été affiliés à deux espèces dont cinq isolats appartenant à l’espèce T.harzianum et 4 à l’espèce T. atroviride selon la clé d’identification. L’étude de l’effetantagoniste a montré que les neuf isolats de Trichoderma sp. possèdent un pouvoir inhibiteurde la croissance mycélienne envers les six souches de V. dahliae testées. Les trois souches deTrichoderma sp. qui ont données le meilleur pouvoir antagoniste avec les différents types deconfrontation (direct et indirecte) ont été testées avec une solubilisation de phosphore et laproduction d’acide indole acétique (IAA) in vitro. Deux isolats de Trichoderma sp. ontsignificativement réduit la croissance mycélienne de V. dahliae. L’incidence de flétrissementverticillien est ralentie (DIM = 60%) après l’inoculation des plantes de tomate par les souchesde Trichoderma sp. Ce test a confirmé que les souches Tr1 et Tr2 possèdent une capacitéprotective contre V. dahliae trés importante et un effet PGPR (effets bénéfiques derhizobactéries sur les plantes) stimulateur de la croissance des plants de tomate. Ces travauxont permis de mettre en évidence le potentiel de deux isolats de Trichoderma précité en vued’une utilisation en lutte biologique contre ce phytopathogène.

Cookie Consent with Real Cookie Banner