Relation entre les populations de Coccinella septempunctata(Coleoptera: Coccinellidae) et les espèces aphidiennes ravageuses des céréalesdans la région de Sétif (Nord-Est algérien)

 5.00

Relation entre les populations de Coccinella septempunctata(Coleoptera: Coccinellidae) et les espèces aphidiennes ravageuses des céréalesdans la région de Sétif (Nord-Est algérien)

Description

Résumé: Ce travail a pour objectif d’évaluer la dynamique combinée des populations d’unprédateur aphidiphage, Coccinella septempunctata, contrôlant un ensemble d’espèces depucerons ravageurs des céréales dans la région de Sétif (Nord-Est algérien): Sitobion avenae,Sitobion fragariae, Metopolophium dirhodum, Diuraphis noxia, Schizaphis graminum,Rhopalosiphum padi et Rhopalosiphum maïdis. La relation entre la dynamique des populationsde ce prédateur et celle de ses proies a été étudiée sur le blé dur (Triticum durum Desf.), le blétendre (Triticum aestivum L.) et l’orge (Hordeum vulgare L.). Pour cette dernière culture, nousavons étudié la dynamique sur l’orge non traitée et traitée par des insecticides.L’échantillonnage a été réalisé entre avril et juin 2008 dans la station expérimentale de l’InstitutTechnique des Grandes Cultures ‘’ITGC’’ de Sétif (Algérie). Au cours de chaque relevé,l’échantillonnage a été mené sur l’examen de 200 talles et épis pour chacun des 4 types decultures. Les fréquences d’abondance (FA %) les plus importantes des populations de C.septempunctata et des aphides sont notées, respectivement, sur le blé dur (57.89%; 25.07%),l’orge non traitée (39.96%; 10.53%), le blé tendre (31.58%; 22%) et l’orge traité (12.97%; 0%).Au cours des stades de développement ‘’montaison’’ et ‘’maturation’’ des céréales étudiées,les FA % de C. septempunctata étaient plus élevées par rapport à celles des pucerons, avecrespectivement 29.82 et 14.28%; 26.32 et 15.33%. Durant les autres stades phénologiques, lesFA % des pucerons sont plus fréquentes que celles de la coccinelle avec respectivement : tallage(14.98%; 7.02%), épiaison (37.16%; 17.54%) et floraison (19.30%; 18.23%). Les FA % desaphides sont plus importantes au stade épiaison sur le blé dur, le blé tendre et l’orge traitée avecdes taux respectifs de 45.80; 40.24 et 43.24% ? Sur l’orge non traité, le stade tallage enregistreles valeurs les plus importantes avec 31.14%. La connaissance de la période d’activité de C.septempunctata est une démarche importante permettant de mieux contrôler les puceronsravageurs des cultures céréalières dans le cadre de la lutte biologique.

Cookie Consent with Real Cookie Banner